Les cheminées : le choix de la modernité

Le 29 janvier à 16h27 - Art & Décoration

Situées au milieu de la pièce ou dans un angle, servant de cloison ou intégrant une vaste baie vitrée, les cheminées d’aujourd’hui voient grand et se mettent en scène. Qu’elles fonctionnent au bois, au gaz ou au bioéthanol, elles allient souci d’esthétisme et économie d’énergie.

Parfaitement intégrée

Parfaitement intégrée
La cheminée à foyer ouvert de cette bibliothèque tient chaleureusement compagnie au lecteur. Le mur de rayonnages en iroko a été spécialement conçu pour enserrer la cheminée, qui est comme une fenêtre ouverte sur le spectacle du feu. Le foyer est suffisamment long pour qu’une partie soit utilisée comme réserve à bûches. Conception, Denis Boyer-Gibaud, architecte DPLG, cabinet d’architecture Boyer-Gibaud-Percheron-Assus. Prix sur devis. Canapé et table basse, BoConcept. Fauteuil, Steiner.

Pièce maîtresse
Dans ce séjour, la priorité a été donnée à l’espace. La cheminée aux proportions généreuses est ouverte sur le côté droit, permettant au regard de glisser aisément vers le jardin. Un écran LCD est installé dans la hotte de la cheminée – très bien isolée pour ne pas perturber l’électronique. Une porte escamotable peut venir le cacher et redonner à l’habillage de la cheminée son unité. Conception, Christophe Bachmann, architecte DESA. Réalisation, Trifor, environ 7 000€. Fauteuil, Ligne Roset.

Double face
Encastrée dans le mur, cette cheminée offre la chaleur de ses flammes à la fois dans la cuisine et dans le séjour. Ce type d’implantation est souvent retenu quand on veut faire du foyer le centre de la vie dans la maison, tout en changeant de pièce selon ses activités. Cette cheminée a été placée à 72 cm du sol côté cuisine, pour y réaliser de sympathiques grillades. Modèle « Igloo », en cuir marron et doussié côté séjour, en bois laqué rouge et en placage doussié côté cuisine. Conception et réalisation, Gilles Heissat, environ 14 000€ HT, hors pose.

Le bois : l'assurance plaisir
Le feu de bois diffuse sa bonne odeur dans toute la maison… Énergie à haut rendement, renouvelable et encore largement disponible dans nos forêts, le bois est écologique et est utilisé dans la majorité des cheminées construites en France. Dans une cheminée à foyer ouvert, il a un rendement assez faible, de l’ordre de 20 %. Quand le foyer est fermé par une vitre relevable, le rendement dépasse largement les 65 %. Quand il atteint les 70 % et plus, le foyer fermé peut alors bénéficier du label Flamme Verte, et vous d’un crédit d’impôt de 50 % sur le prix du matériel (hors pose), plafonné à 16 000€ pour un couple. Les foyers fermés ont une puissance moyenne d’environ 6 à 8 kW.

+ de fiches

Commentaires

Aucun commentaire

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo.
Si vous ne vous connectez pas, votre commentaire apparaîtra en Anonyme.

Aucun commentaire n'a encore été déposé. Soyez le premier à donner votre avis !

Derniers articles déco

toutes les actus et tendances
Votre projet 3D