Remontez le temps

Le 8 avril à 16h46 - Campagne Décoration

Passionnés de brocante, Nadine et Philippe ont trouvé, près d’Annecy, la maison idéale pour y faire revivre le passé de leur région.

« Nous aimons tellement chiner que cette grande maison était vraiment parfaite pour mettre en valeur nos coups de cœur. Nous avons même, pendant deux ans, ouvert un espace brocante dans la grande pièce à l’étage. » Dès l’entrée, les propos de Philippe et Nadine, habitants de ce chalet savoyard et passionnés par les objets anciens, prennent tout leur sens. Huit ans déjà se sont écoulés depuis qu’ils se sont mis en quête d’une maison traditionnelle, située aux alentours d’Annecy où ils habitaient.

À l’époque, les maisons déjà restaurées étaient toutes beaucoup trop chères et jamais à leur goût. « Lorsque nous avons visité celle-ci, nous avons eu un véritable coup de cœur. L’emplacement, la vue, le bassin en pierre sur la terrasse, les madriers et les balcons nous ont littéralement séduits… Il fallait être un peu fou car tout était à refaire, il n’y avait même pas d’eau à part celle du bassin à l’extérieur ! », raconte Nadine.

<page />

Sous la houlette d’entreprises locales, la rénovation commence. La priorité : préserver au maximum l’authenticité des lieux en utilisant des matériaux de récupération ou, quand ils sont neufs, choisis en bois ou en pierre pour se fondre dans l’existant. Dans la partie en pierre de la ferme – l’habitation d’origine – sont créées la cuisine, la salle à manger et deux chambres. Toutes les boiseries intérieures et les planchers sont décapés puis laissés bruts tandis que les murs et les plafonds sont peints en blanc.

Accolées à l’habitation, la grange et l’écurie sont transformées en salons : le sol en pierre battue est habillé de lauzes , les murs sont laissés comme à l’origine ou enduits à la chaux . Une belle unité de bois et de blanc qui met en valeur le mobilier ancien ou fait maison : « Pour le salon, nous avons fabriqué des canapés nomades, à roulettes, à partir de madriers anciens récupérés dans la maison et de gros coussins matelassés. Nous pouvons nous approcher ou nous éloigner du feu au gré des moments et c’est vraiment agréable. »

<page />

L’art de vivre d’antan est une source d’inspiration inépuisable pour Nadine. « Sous les combles, lors de la création des chambres, nous avons découpé les madriers et intégré des portes en bois ancien comme celles des mazots, ces adorables petits chalets savoyards. Autrefois construits à proximité de la maison d’habitation, ils servaient à préserver les biens précieux, comme les habits du dimanche, la nourriture, les actes notariés… d’un éventuel incendie », explique-t-elle en experte, car elle s’intéresse depuis toujours aux traditions de sa région.

Chiner est aussi pour elle une manière de les découvrir ; chaque objet a son histoire et illustre le quotidien de ces villages de montagne d’autrefois. Il ne manquait plus que les personnages ! « Nous fêtons ici la fin d’année avec les gens du village, tout le monde participe pour installer de grandes tablées joyeuses et préparer le repas. Nous avons même organisé une représentation théâtrale… ». Insatiable chineuse, Nadine a encore agrandi sa réserve de trouvailles en installant une boutique de brocante à Annecy , pour le plus grand plaisir de ses amis et clients qu’elle conseille aussi volontiers dans leur décoration.

Reportage réalisé par Isabelle Chabeur. Photos Stephen Clément
Campagne Décoration N°62 Mars-Avril 2010

+ d'actualités

Commentaires

Aucun commentaire

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo.
Si vous ne vous connectez pas, votre commentaire apparaîtra en Anonyme.

Aucun commentaire n'a encore été déposé. Soyez le premier à donner votre avis !

Derniers articles déco

toutes les actus et tendances
Votre projet 3D