La maison La Roche par Le Corbusier

Le 12 avril 2012 - par - Art & Décoration

Emblématique de l’architecture moderne du début du XXe siècle, cette maison a été dessinée par Le Corbusier pour Raoul Albert La Roche, un banquier suisse amateur d’art contemporain.

  • 1/13
    vue exterieure

    Discrètement enclavée au fond d’un square en impasse du 16e arrondissement de Paris, la maison La Roche affiche d’emblée sa modernité avec son toit plat, ses pilotis, sa grande façade blanche traversée par un bandeau de fenêtres et son aile largement vitrée.

    Construite entre 1923 et 1925 par Le Corbusier et son cousin Pierre Jeanneret, elle est adjacente à la maison dessinée également par Corbu pour son frère, le musicien Albert Jeanneret, et sa famille. Presque similaire, elle s’en distingue pourtant par sa richesse formelle liée à sa double fonction d’habitation et de galerie d’art privée.

    Photo : La maison de M. La Roche, avec la galerie d’art, à gauche, de forme courbe et sur pilotis. La grande verrière au-dessus de la porte d’entrée de la maison éclaire le vaste vestibule.

  • 2/13
    galerie

    Son commanditaire, le banquier suisse Raoul Albert La Roche, avait d’abord été séduit par la peinture de Charles-Édouard Jeanneret (il prend le nom Le Corbusier en 1923 pour ses publications), fondateur du mouvement puriste avec Amédée Ozenfant.

    Le mécène leur achète ses premiers tableaux modernes et donne rapidement de l’ampleur à sa collection grâce à l’acquisition d’oeuvres essentiellement cubistes signées Picasso, Braque, Léger, Gris, Lipchitz. Dans la foulée, La Roche, qui vivait dans un appartement de type haussmannien du 7e arrondissement, décide de changer d’environnement pour vivre autrement avec ses tableaux et sculptures. Il donne carte blanche à son ami et compatriote Le Corbusier.

    Photo : À l’instar de la maison entière, récemment restaurée, la galerie a retrouvé ses couleurs d’origine. Une rampe longe l’arrondi de la façade pour monter jusqu’à la bibliothèque, au deuxième étage, niveau le plus haut du bâtiment. Au mur sont exposées des photos prises par Le Corbusier.

  • 3/13
    premier etage

    L’architecte est alors déjà très engagé dans ses recherches sur l’habitat. Le béton armé lui apporte la possibilité de donner libre cours à ses idées d’avant-garde et à ses préoccupations formelles en lien avec l’esthétique du cubisme et du purisme. Dans la maison La Roche, ces dernières s’imposent avec brio dès le hall d’entrée, un superbe volume baigné de lumière naturelle qui occupe toute la hauteur de la maison sur trois niveaux.

    Le plan s’organise autour de lui : d’un côté se trouvent les pièces de l’habitation proprement dites destinées au collectionneur célibataire ( chambre , garde-robe, salle de bains , cuisine , office, salle à manger), de l’autre, la galerie de tableaux avec la bibliothèque.

    Les deux parties, accessibles par des escaliers distincts placés à droite et à gauche du vestibule, sont reliées au niveau du premier étage par une passerelle surplombant le hall d’entrée.

  • 4/13
    premier etage

    Au revers du grand hall d’entrée, le mur du palier donnant sur la galerie est peint en bleu charron. Largement baignés de lumière naturelle, les volumes du hall sont magnifiés par la douceur de l’ocre jaune pâle des murs.

  • 5/13
    escalier

    L’escalier d’accès aux étages des appartements du propriétaire, situé à droite dans le hall. La teinte ocre jaune pâle des murs et du plafond répond au blanc du carrelage au sol et au noir des marches de l’ escalier .

  • 6/13
    galerie art

     À l’impressionnante verticalité de ce dernier s’oppose la galerie, tout en longueur avec sa rampe courbe, en pente, qui permet de cheminer jusqu’à la bibliothèque en mezzanine d’où l’on domine à nouveau le vestibule.

    Photo : De nouveaux aménagements ont été intégrés à la galerie lors des travaux effectués en 1928 par Charlotte Perriand et Alfred Roth : placard courbe à portes coulissantes en verre, table fixe en marbre sur pied métallique en V. Un linoléum rose pâle forme un tapis autour du carrelage noir présent dans la majeure partie de la maison.

  • 7/13
    escalier

    Sur le côté gauche du hall, un petit escalier permet d’accéder à la bibliothèque de la galerie. Son pendant, situé à droite, desservait la partie privée du bâtiment.

  • 8/13
    Le Corbusier

    Architecte, urbaniste et théoricien, Le Corbusier n’a jamais cessé de pratiquer les arts plastiques. Eau, Ciel, Terre, sculpture en bois polychrome signée Le Corbusier et Joseph Savina, ébéniste, 1954.

  • 9/13
    Le Corbusier

    Le Corbusier introduit également la couleur dans ses sculptures. Il en dessinait le projet et confiait la réalisation à l’ébéniste breton Joseph Savina. Cathédrale, bois polychrome, 1943.

  • 10/13
    lit

    Cette galerie, élément majeur de la maison, est la seule à avoir subi des modifications du temps de M. La Roche. En 1928, à la suite de dégâts occasionnés par des ruptures de canalisation, Charlotte Perriand et Alfred Roth, chargés de la restauration, accentuent le caractère moderniste de la pièce.

    Le sol est recouvert d’un linoléum rose, un placard en verre et métal est ajouté sous la rampe, une table en marbre fixée au centre de la pièce, un lit de repos installé près de la cheminée et un luminaire est placé au-dessus des tableaux pour les éclairer et les protéger du soleil. Quant aux couleurs de la pièce, elles sont renforcées. Car il ne faut pas imaginer l’oeuvre de Le Corbusier toute blanche.

    Photo : Un lit de repos a été placé près de la cheminée de la galerie de peinture. On retrouve ici l’éclairage souvent utilisé dans la maison : une applique en laiton peint supportant un néon.

  • 11/13
    salle a manger

    Dès la fin de la construction, la couleur est partout employée pour modifier les qualités spatiales et renforcer le caractère unique de chaque pièce. C’est dans ce cadre, au milieu de ses peintures et sculptures et d’un mélange de mobilier industriel et d’aménagements intégrés originaux, que Raoul Albert La Roche a vécu presque jusqu’à sa mort, ouvrant les portes de sa demeure aux amateurs d’art.

    Photo : Dans la salle à manger, une table (plateau bois et pieds nickelés), créée par Le Corbusier, est entourée de fauteuils en bois courbé, Thonet. Trois ampoules nues tombent du plafond. Au mur, Nature pâle à la lanterne, signée Jeanneret, 1922.

  • 12/13
    cuisine

    La cuisine , au rez-de-chaussée, est équipée d’un monte-plats permettant d’acheminer les mets jusqu’à un office placé à côté de la salle à manger.

  • 13/13
    terasse

    Ils viennent aujourd’hui du monde entier pour voir la « Villa la Rocca » comme il la surnommait avec Corbu. Exceptées quelques toiles et sculptures, la collection a pris le chemin de différents musées, mais la maison superbement restaurée, avec ses couleurs d’origine, s’impose aujourd’hui encore comme un formidable exemple d’architecture fonctionnaliste.

    Photo : Point essentiel de l’architecture moderniste de Le Corbusier, le toit-jardin a retrouvé ses plantations d’origine dans les jardinières en ciment. Un édicule, fermé par des écrans métalliques coulissants, coiffe l’arrivée de l’escalier et forme un abri.

Discrètement enclavée au fond d’un square en impasse du 16e arrondissement de Paris, la maison La Roche affiche d’emblée sa modernité avec son toit plat, ses pilotis, sa grande façade blanche traversée par un bandeau de fenêtres et son aile largement vitrée.

Construite entre 1923 et 1925 par Le Corbusier et son cousin Pierre Jeanneret, elle est adjacente à la maison dessinée également par Corbu pour son frère, le musicien Albert Jeanneret, et sa famille. Presque similaire, elle s’en distingue pourtant par sa richesse formelle liée à sa double fonction d’habitation et de galerie d’art privée.

Photo : La maison de M. La Roche, avec la galerie d’art, à gauche, de forme courbe et sur pilotis. La grande verrière au-dessus de la porte d’entrée de la maison éclaire le vaste vestibule.

+ de diaporamas

Commentaires

Aucun commentaire

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo.
Si vous ne vous connectez pas, votre commentaire apparaîtra en Anonyme.

Aucun commentaire n'a encore été déposé. Soyez le premier à donner votre avis !

Derniers articles déco

toutes les actus et tendances

S'abonner au magazine

Art & Décoration n° 501 >> Vos Rendez-vous AIR DU TEMPS130 idées cadeaux en or EXPOSITIONLes chefs-d’oeuvre...

S'abonner Sommaire
Votre projet 3D