Le Togo, canapé rebelle

Le 7 mars à 15h10 - Le Journal de la Maison

Pour les 150 ans de Ligne Roset, le Togo nous en fait voir de toutes les couleurs ! L’idée du confort au ras du sol a fait du chemin…

Par Agnès Zamboni (mars 2011)

Son créateur

Michel Ducaroy est issu d’une lignée de créateurs de mobilier. Après des études aux Beaux-arts de Lyon – où il rencontre Jean Roset, petit-fils du fondateur de la firme éponyme –, il travaille dans l’entreprise familiale.
C’est en 1954 qu’il collabore comme créateur indépendant avec la maison d’édition Roset , créée en 1860 dans la région lyonnaise, à Briord.
À partir de 1960, il travaille exclusivement pour la marque et il est à l’origine de plusieurs sièges tout en mousse. Mais le Togo reste sa création emblématique.

Son origine

Créé en 1973, le Togo est un véritable concept. Siège-coussin révolutionnaire, il parle directement aux jeunes générations qui refusent de se meubler comme leurs parents.
L’idée du Togo est venue à son inventeur en se brossant les dents. En pliant un tube de dentifrice, il a modelé une forme en équerre fermée aux deux bouts, avec deux cornes aux extrémités et des bourrelets. Le Togo était né !

Ses secrets

Tout réside dans la mousse de polyéther et la ouate de polyester, nouveaux matériaux pour l’époque, qui permettent de fabriquer des sièges sans coque ni armature, dossier ou point dur. L’utilisation de ces matières a d’ailleurs réduit considérablement le prix des sièges, devenus plus accessibles pour les jeunes.
Aujourd’hui, le moelleux de l’assise et le maintien ont été améliorés. Quant à la housse qui l’enrobe, elle est toujours matelassée avec de la ouate de polyester qui assure son élasticité. Revisité pour les 150 ans de la firme Roset, le Togo a été habillé d’une nouvelle housse textile au décor multicolore façon pixels, imaginé par le catalan Christian Zuzunaga.
Depuis sa création, il est disponible en coton, en Alcantara et dans plusieurs qualités de cuir. On peut même le faire fabriquer dans le tissu de son choix. Et il se décline toujours, comme dans les années 1970, en banquette, chauffeuse, fauteuil d’angle et pouf, pour un salon modulable.

+ d'actualités

Commentaires

Aucun commentaire

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo.
Si vous ne vous connectez pas, votre commentaire apparaîtra en Anonyme.

Aucun commentaire n'a encore été déposé. Soyez le premier à donner votre avis !

Derniers articles déco

toutes les actus et tendances
Votre projet 3D