Cuisines d'été

Le 22 juillet à 14h56 - Art & Décoration

Aux beaux jours, jardins et terrasses deviennent les nouveaux lieux de vie. Les cuisines s’exportent alors à l’extérieur. Huit aménagements pour cuisiner dehors aussi confortablement qu’à l’intérieur.  

Dossier Pascale et Bruno Boigontier (août 2011).

Et aussi : Nos autres cuisines d'été et Saveurs d’été : cuisines d’extérieur

  • 1/8
    Cuisine2

    Cabane colorée

    À l’extrémité de la longue terrasse bordant la piscine du Mas de So, un pool-house en ipé de forme cubique abrite d’un côté un coin douche et de l’autre une astucieuse cuisine d’été, fermée par deux portes. Ce vaste placard abrite un réfrigérateur, un lave-vaisselle, du petit électroménager et des rangements.

    Un bar, enduit de béton ciré gris, lui fait face, rassemblant un long plan de travail et un évier rectangulaire. Dans le prolongement, un barbecue fait maison permet de réaliser de savoureuses grillades. Enfin, à mi-hauteur, un muret de pierres accolé au bar sert de banquette.

    Compter env. 10 000 € pour la cabane, le sol, le bar en béton ciré (Marius Aurenti), l’aménagement des rangements et le barbecue. Mobilier de jardin, Fermob. Peinture rouge, Seigneurie. Linge de table et d’office, Tissage de Luz. Plats noir et or, Broste Copenhagen. Coupe et plat en céramique rouge, Poterie Goicoechea. Plateau, en ardoise, fait maison. Couteaux, Ikea. Chapeau, Ophélia’s.

  • 2/8
    Cuisine4

    Ambiance atelier

    Fidèle à l’esprit de simplicité conviviale et naturelle qui règne sur tout l’univers d’Isabella Sallusti (Graine & Ficelle), la cuisine n’a pas hésité à investir la serre pour la belle saison ! Exit les plantes et semis, les arrosoirs et autres sarcloirs. La grande paillasse en ciment s’est transformée en plan de travail, et l’établi de repiquage en îlot central !

    Réfrigérateur et lave-vaisselle se sont logés sous la dalle de ciment , tandis que plaques de cuisson et robots ménagers ont investi le lieu pour créer un espace fonctionnel et convivial. Par la fenêtre ouverte sur la terrasse qui accueille les déjeuners en plein air, on fait passer simplement les plats préparés à partir des légumes du jardin.

    Compter environ 2 500 € pour l’évier, la paillasse et le mobilier. Verrière, Patrick Merlatti. Îlot central, tabourets de bar et planche à découper, Ikea. Suspensions noires, Fly. Torchons, Tissage de Luz.

  • 3/8
    Cuisine5

    Parti pris récup’

    Adossée au mur de pierres sèches d’une restanque, une cuisine d’été a été aménagée dans un esprit très nature. Le four à pizza a été monté avec les pierres trouvées aux alentours, ainsi que les murs maçonnés de chaque côté recouverts d’une peinture ocre. Crédence et paillasse ont été habillées de carreaux de Salernes rouges et jaunes.

     Elles surmontent une rangée de placards , masquant réfrigérateur et lave-vaisselle, ainsi que de grands tiroirs de rangement fabriqués à partir de planches de coffrage et de bois flotté badigeonnés de blanc.Même esprit pour la desserte et les chaises, réalisées par Éliane Gay. Dans cet écrin de pierres blondes à la fraîcheur bienfaisante, décoré d’une ribambelle de cactées, une table chinée et relookée accueille les déjeuners entre amis.

    Réalisation du cabanon en pierres sèches par le paysagiste Gérard Gay. Compter env. 16 000 € pour l’aménagement (hors four à pizza). Carreaux, Pierre Basset. Égouttoirs et assiettes, Habitat. Plateau en osier, coussins rayés et verres, Fly. Torchons, Le Jacquard Français.

  • 4/8
    Cuisine1

    Version campagne

    La propriétaire du Mas Pichony a installé une cuisine d’été conviviale à partir d’un linéaire monté sur roulettes, facile à déplacer. Réalisé avec des planches de chantier de récupération, il est doté d’une table de cuisson barbecue, d’un sobre plateau en granit noir, et d’un évier en Inox pourvu de deux robinets (un mitigeur normal et un robinet Quooker, qui fournit de l’eau bouillante).

    Le tout forme un ensemble très fonctionnel, sobre et élégant dans des tons de gris et de noir. Une petite table ronde nappée de couleurs lumineuses accueille les déjeuners plus intimes, devant le tableau bucolique de la nature environnante.

    Linéaire réalisé sur mesure, Dutchwood chez Magasin DDPB, 2 995 €. Table barbecue « Patron », Patton. Assiettes artisanales, marché potier de Dieulefit. Assiettes carrées, Terre é Provence. Nichoirs, Comptoir de Famille, Sia et Interior’s. Verres blancs, Alinéa. Couverts, Guy Degrenne. Plateau en bois et verres à pied, Magasin DDPB.

  • 5/8
    Cuisine8

    Inspiration nomade

    Un plan de travail en Durifloor (quartz fin et résine), doté d’un évier en céramique vernissée, court le long du mur jusqu’à l’imposant barbecue enduit de marmorino (chaux et poudre de marbre), inscrit dans la courbe d’une tourelle. L’angle de la terrasse est fermé par trois éléments en Inox, sur roulettes. De quoi concocter de délicieux petits plats en plein air !

    Compter env. 10 000 € pour cette cuisine imaginée par la décoratrice Cathy Hammel (Niwaki). Revêtement barbecue, Ingénierie Décor Concept. Dallage en pierre reconstituée, Beneventi. Éléments de cuisson modulables, four 2 950 €, table de cuisson, 1 700 €, et plancha 2 590 €, coll. Open’Cook, Westahl. Table et chaises, Fischer Möbel. Lanterne, Forestier. Arrosoir, Blomus. Verres en polycristal, Italesse. Couverts Zig-Zag Colors, Albert de Thiers. Plat et couteaux, Ikea.

  • 6/8
    Cuisine3

    Façon paillotte

    Dans ce jardin du cap d’Antibes, on a installé une cuisine d’été au charme exotique . Sous sa toiture de chaume, qui garantit une excellente isolation thermique, une véritable cuisine dans une structure en teck massif d’une surface de 16 m2, que l’on peut refermer entièrement grâce à un système de volets rabattables.

    Plaques de cuisson, réfrigérateur, lave-vaisselle, si besoin, et de nombreux rangements composent la partie intérieure, tandis qu’un long comptoir, bordé de tabourets de bar en teck, accueille les moments de partage. Sur la paroi arrière ajourée, plusieurs étagères décorées d’une jolie frise aux motifs marins abritent une collection de verres multicolores.

    Cuisine « Pirate’s Tavern » tout équipée avec toit en chaume, H 340 x L 225 x P 225 cm, 43 900 €, Honeymoon. Chaise bleue, Les Comptoirs du Sud. Sets de table, torchon, plateau en mélaminé et sac de plage, Tissage de Luz. Drap de bain, Garnier-Thiébaut. Plats colorés et pichet chinés. Sculpture rapportée de Bali.

  • 7/8
    Cuisine6

    Confort contemporain

    Cette élégante cuisine d’extérieur de 23 m2 a été conçue à la demande de la décoratrice Vannina Boudet. Sous des étagères et la fenêtre d’origine, un ensemble de meubles fixes, en chêne massif huilé, abrite un réfrigérateur et des espaces de rangement, de part et d’autre d’un barbecue à gaz quasi professionnel.

     Un bel évier et un plan de travail ont été taillés à la main dans un bloc de pierre bleue. Deux meubles assortis montés sur roulettes forment un îlot central, destiné aussi bien à la préparation des repas, qu’à leur dégustation sur le pouce, grâce aux plans escamotables sur deux côtés.

    Compter env. 28 525 € pour l’ensemble de la cuisine (« In’Out Kitchen », Xavie’Z) avec mobilier encastré et sur roulettes, le barbecue (Viking), les tabourets, etc. Vaisselle verte, Terre d’Hautaniboul. Mugs bleus, La Poterie de Gourdon. Verres bullés et cloche à fromage, La Verrerie de Biot. Couverts, Sabre. Objets décoratifs en terre cuite réalisés par un artisan d’Ajaccio. Échassier en bois et Thermos, Becara. Salon d’extérieur, Xavie’Z. Coussins du canapé, Lin & Cie.

  • 8/8
    Cuisine7

    Style tropical

    Comme sur une plage des Caraïbes, une cuisine d’été est venue s’inscrire dans la courbe de la longue terrasse en teck près de la piscine. Cachée derrière un bar bardé de bois, elle est protégée du soleil par un grand parasol en chaume, et du vis-à-vis par une haie de canisses qui accentuent le côté exotique.

    Micro-ondes, grand réfrigérateur et imposant barbecue, avec grille de préchauffage, plancha en fonte vitrée, grilles de cuisson et plaques réfractaires en acier émaillé… un équipement quasi professionnel permet la préparation de repas pour de nombreux convives dans une douce ambiance de vacances.

     Compter env. 15 000 € pour l’aménagement global. Bar en bois et sol, Deck Sud. Parasol paillotte, Vlaemynck. Barbecue, coll. Freedom, GrandHall. Réfrigérateur américain, LG. Verres, Ikea. Mobilier de jardin, Sifas

Cabane colorée

À l’extrémité de la longue terrasse bordant la piscine du Mas de So, un pool-house en ipé de forme cubique abrite d’un côté un coin douche et de l’autre une astucieuse cuisine d’été, fermée par deux portes. Ce vaste placard abrite un réfrigérateur, un lave-vaisselle, du petit électroménager et des rangements.

Un bar, enduit de béton ciré gris, lui fait face, rassemblant un long plan de travail et un évier rectangulaire. Dans le prolongement, un barbecue fait maison permet de réaliser de savoureuses grillades. Enfin, à mi-hauteur, un muret de pierres accolé au bar sert de banquette.

Compter env. 10 000 € pour la cabane, le sol, le bar en béton ciré (Marius Aurenti), l’aménagement des rangements et le barbecue. Mobilier de jardin, Fermob. Peinture rouge, Seigneurie. Linge de table et d’office, Tissage de Luz. Plats noir et or, Broste Copenhagen. Coupe et plat en céramique rouge, Poterie Goicoechea. Plateau, en ardoise, fait maison. Couteaux, Ikea. Chapeau, Ophélia’s.

+ de diaporamas

Commentaires

Aucun commentaire

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo.
Si vous ne vous connectez pas, votre commentaire apparaîtra en Anonyme.

Aucun commentaire n'a encore été déposé. Soyez le premier à donner votre avis !

Derniers articles déco

toutes les actus et tendances
Votre projet 3D