L'ardoise décore la maison

Le 20 janvier à 10h29 - Maison & Travaux

Traditionnellement utilisée pour couvrir les toits, l'ardoise gagne de plus en plus nos intérieurs, élément de choix de la décoration ! Du sol aux murs, de la cuisine au jardin, découvrez les multiples visages de ce matériau d'exception...

Par Sophie Mouton-Brisse (Janvier-Février 2011)

A la découverte de l'ardoise

Un mille-feuille schisteux

L’ardoise est un schiste argileux d’origine sédimentaire, d’un grain très fin et dur. Au cours de plissements géologiques, soumis à des conditions de compression et à de hautes températures, ses éléments microscopiques ont été orientés suivant un même plan dit « de fissilité ». C’est donc dans ce sens qu’elle peut se fendre en séparant dans l’épaisseur de minces couches de roche superposées. Elle appartient à la famille des schistes dont elle a la résistance, mais elle s’en distingue par la qualité de son grain, très fin, et par son aspect feuilleté.

Photo : Enrichie de reliefs, cette ardoise murale sculptée acquiert une étonnante profondeur. L 50 x larg. 25 cm, ép. 1 cm. Env. 75€ pièce. « Ardesia Ligure Wave ». Q-BO.

Des couleurs à la carte

Loin d’être monochrome, elle présente des teintes variées. Irisée de reflets métalliques dus à une portion minime d’oxyde ferreux, l’ardoise classique est noire ou gris anthracite. Elle peut aussi être gris clair, gris vert, franchement verte, ou même mauve (ou violine), ou encore présenter des parties oxydées. Les différentes couleurs sont déterminées par les environnements géologiques propres à chaque gisement. Cette qualité et cette variété en fait un matériau authentique au charme très actuel !

Photo : Version noire clivée au mur et ardoise verte adoucie pour le plan de toilette. Dalle en 30 x 30 cm et 1 cm d’épaisseur : 57€/m2. PALATINO.

Il y a ardoise et... ardoise

Clivée ou adoucie, l’ardoise revêt différents aspects selon le façonnage mis en oeuvre. Son apparence se travaille, comme ne témoignent les finitions suivantes.

Clivée : c’est l’ardoise au naturel. Son aspect irrégulier est laissé brut après taille, avec des stries ou des ondulations, qui sont perceptibles à l’oeil et au toucher. La pierre se pose souvent brute afin de conserver son clivage naturel et son bel aspect mat. Une dalle clivée peut présenter une surface vieillie : polie de manière superficielle, elle garde l’apparence d’une ardoise naturelle ancienne.

Adoucie : sa surface est polie pour la satiner. Pour l’obtenir, l’ardoise a été «rabotée», puis poncée afin d’effacer le clivage. La finition ainsi obtenue offre un aspect nuagé, plus ou moins contrasté selon la couleur de la roche, mais perd tout effet de relief.

Oxydée : selon l’origine de son gisement et son taux en fer, l’ardoise peut rouiller naturellement. Elle offre ainsi une apparence très changeante très appréciée en décoration.

Photo : Petit gué sur l’eau réalisé en planches d’ardoise clivée non glissantes. Création Christian Fournet pour l’exposition «Jardins, Jardin» (Paris juin 2010). HMT.

+ de fiches

Commentaires

Aucun commentaire

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo.
Si vous ne vous connectez pas, votre commentaire apparaîtra en Anonyme.

Aucun commentaire n'a encore été déposé. Soyez le premier à donner votre avis !

Derniers articles déco

toutes les actus et tendances
Votre projet 3D