Zoom sur les panneaux décoratifs

Le 25 juillet à 15h50 - par Colette Piveteau et Nathalie Soubiran - Maison & Travaux

Stratifiés, mélaminés, panneaux de placages naturels ou reconstitués offrent aujourd’hui des solutions esthétiques toujours plus variées et audacieuses avec une large palette de coloris et d’effets de matière. Attention, chacun possède des particularités techniques qui sont à prendre en compte pour faire votre choix.

Les bois de placage

Des feuilles de bois qui habillent tous les supports

Pour obtenir un placage, il existe plusieurs méthodes de fabrication. Elles sont fonction de la nature du bois et de la partie du tronc d’arbre travaillée, et donnent des décors de bois très différents.

1/ Le sciage

Aujourd’hui, cette méthode encore utilisée de façon artisanale à la scie à bois montant (pour obtenir des feuilles de 1,5mm) est plutôt réservée à la restauration de meubles. Elle s’effectue également avec des machines industrielles, qui offrent des parements très épais dont les caractéristiques sont semblables à celles du massif (force, résistance et veinage marqué).

2/ Le tranchage

Procédé le plus fréquent, il offre la capacité de découper tous les bois dans les meilleures conditions. On détaille la bille à l’aide d’une trancheuse, sorte de robot géant qui permet d’obtenir une épaisseur de 6/10e de millimètre et une assez faible perte de matière (contrairement au sciage).

3/ Le déroulage

On utilise une machine qui déroule littéralement une bille de bois comme un rouleau de papier. Cette technique permet d’obtenir une surface bien plus grande, utilisée notamment pour la fabrication de panneaux de contreplaqué, courants dans l’ameublement, ou encore pour créer des «contre-faces» qui ne se voient pas.

Photo : En contraste. Placage de zébrano blanchi qui met en valeur les veines plus sombres. finition mate, satinée ou soyeuse. l 250/305 x larg. 127cm. col. «chic & pop». oberflex.

Quels supports ?

Ces fines feuilles de bois sont jointées et collées sur différents supports à choisir en fonction de leur destination.

- Les rigides. Le placage est collé sur du contreplaqué, panneau léger et peu déformable, à préconiser pour les portes. Sur du MDF ou de l’aggloméré, moins onéreux (Marotte).

- Les semi-rigides. C’est une plaque en stratifié assez souple qui accueille le décor, permettant d’épouser parfaitement tous types de supports comme les arrondis, les poteaux, etc. (Oberflex).

- Les souples. Derniers nés de la famille, ces placages sont contrecollés sur un support papier qui se pose comme un revêtement mural, à la colle vinylique. On obtient ainsi un revêtement bois avec une mise en place simple, puisque ces panneaux extra-souples («Sanfot» de Marotte, «Produit souple» de Maréchaux, «Flexibois» de Rhône Placage) suivent les angles et les déformations, comme les plinthes, les moulures…

Photo : Panneaux de bois de placage en chêne flotté. à partir de 65€ le m2. col. «contrastes & matières ». oberflex.

Quelles utilisations ?

L’industrie du placage est aujourd’hui en perte de vitesse (13 spécialistes aujourd’hui contre 300 en 1954) et se repartit entre des grosses sociétés qui fournissent les industriels et les détaillants qui, eux-mêmes, vendent les feuilles de placage aux menuisiers, architectes et autres agenceurs, comme aux particuliers.

C’est le cas de Maréchaux qui s’adresse aussi bien aux professionnels qu’aux «créatifs» qui désirent restaurer un meuble, faire des cadres ou coller un placage sur un panneau. Une opération relativement aisée en utilisant une colle néoprène (inutile de presser le bois) ou blanche (ce qui nécessite un serre-joint). Quant aux panneaux plaqués, ils habillent les cloisons , les caissons décoratifs, les placards, etc. et s’avèrent d’excellents isolants phoniques, en particulier sur les murs.

Photo : Jeu de nuances. Le cadre et la tête de ce lit ont été fabriqués avec des panneaux de bois de placage en chêne noir qui joue sur les reliefs pour un effet «croco». disponible en 4 coloris dont chêne flotté. à partir de 65€ le m2. col. «contrastes & matières ». oberflex.

Quels décors ?

Avec du relief. Les placages connaissent aujourd’hui un vrai regain d’intérêt dû aux créations innovantes des fabricants qui ont su «dépoussiérer» la tradition, toujours superbe mais un peu engoncée dans ses codes classiques. En dehors de la marqueterie, toujours d’exception, ils surfent maintenant sur les tendances de la déco avec des bois teintés (Maréchaux, etc.), des tressages, des effets bayadère hauts en couleur, des panneaux sculptés (Marotte), ou encore des aspects de reliefs griffés, cannelés, martelés ou sculptés, et même des effets croco (Oberflex)!

De nouvelles variations inspirent les architectes, très demandeurs également d’essences reconstituées. Il s’agit d’un bois découpé, mis dans un bain, teinté et recollé ensuite. Ces placages offrent une grande homogénéité de couleur et un aspect très lisse, dont le charme opère dans les univers contemporains (« Tabu » de Marotte).

Leader dans ce domaine, la collection « Alpilignum » de Rhône Placages, est passé maître dans la reproduction d’essences classiques ou nobles (loupe, érable moucheté, etc.). Une façon de s’offrir une essence luxueuse à moindre coût.

Quels prix ?

Ils varient en fonction de l’essence choisie et de sa rareté. À titre d’exemple, côté panneaux, un chêne en dosse est à 29€ le m2, en fil à 35€ le m2. Un wengé, à 45€ le m2 ; une loupe de chêne, à 97€ le m2 (Marotte). Côté feuilles, on trouve un acajou d’Afrique à 5€ le m2 ; un érable moucheté à 46€ le m2, une loupe d’Amboine à 115€ le m2, sachant que le prix décroît avec la quantité (Maréchaux). Les feuilles de bois reconstitué démarrent à 7€ le m2. Les panneaux souples « Flexibois » sont à environ 15€ le m2 (Rhône Placage).

Photo : Pont de bateau. Elégance et raffinement pour cette salle de bains dont le mur et le tablier de baignoire ont été habillés avec du bois de placage en teck massif jointoyé de noir. l 120/200 x larg. 63,9/128,3cm livré brut à huiler. également disponible avec joints blancs. prix sur devis. «deck d’ober». oberflex.

+ de fiches

Commentaires

Aucun commentaire

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo.
Si vous ne vous connectez pas, votre commentaire apparaîtra en Anonyme.

Aucun commentaire n'a encore été déposé. Soyez le premier à donner votre avis !

Derniers articles déco

toutes les actus et tendances
Votre projet 3D