Des escaliers très déco

Le 6 août à 12h33 - par - Maison & Travaux

Forts de leur élégante envolée, les escaliers actuels font partie des meubles. Tout en légèreté et transparence, ils adoptent le bois ou le métal pour s'intégrer au décor en mettant les formes. Voici quelques exemples d'escaliers très déco...

  • 1/19
    Escalier design minéral

    Un escalier design minéral

    Conçu pour un montage en kit, cet escalier en béton poli comme les galets s’accorde à tous les intérieurs, des plus traditionnels aux plus contemporains, et se glisse partout, en neuf comme en rénovation . Moulées séparément, les marches aux bords arrondis sont en Ductal®, un produit très fin, résistant, durable et léger, ce qui permet de réduire les épaisseurs. Il est teinté dans la masse (4 couleurs de base mais d’autres sont possibles sur demande) et son grain très fin offre un toucher minéral des plus lisse.

  • 2/19
    escalier design minéral

    L’escalier est adaptable en hauteur : ses marches sont empilées sur un mât en acier avec interposition de rondelles de réglage en Ductal® qui sont plus ou moins épaisses car elles sont réalisées aux dimensions souhaitées. Posé en une journée, cet escalier est proposé en ø 130 ou 150 cm, tournant à gauche ou à droite, et s’accompagne d’une rampe personnalisable insérée dans sa structure.

    A partir de 12 000€ (rampe inox comprise). Escaliers Décors.

  • 3/19
    escalier courbé

    Un escalier courbé

    Dans cette maison au bord de la mer, l’escalier est tendu vers l’étage comme une vague sur le point de déferler. Fabriqué sur chantier, il est fait de béton coulé sur gabarit, tout comme le pilier de départ pour lequel on a utilisé un tube de coffrage perdu (ø 20 cm). Marches, contremarches et sous-faces ont été enduites avec un mortier dur fait de poudre de marbre et de ciment blanc.

  • 4/19
    escalier courbé garde corps

    Jaillissant du pilier, une pêche miraculeuse stylisée constitue le garde-corps. Les profils d’acier carrés (10 x 10 mm), laqués noir, cintrés et entrecroisés, suggèrent un banc de poissons qui de leurs yeux ronds, petites pièces de métal soudées, regardent vers l’étage.

    Architecte Paul Poirier. Escalier, Jean-Luc Fièvre Garde-corps, Ets Brethenoux.

  • 5/19
    5

    Un escalier design

    L’ escalier droit en béton reste une solution simple et économique. Ajoutez-lui du bois et du métal, et il deviendra une pièce unique ! Lancée entre les deux niveaux, cette volée droite a une largeur confortable et un giron (profondeur de marche) calculé pour être agréable à monter. Les marches en béton sont habillées de plateaux de chêne massif collés (ép. 3 cm) dont la profondeur est légèrement plus grande de façon à déborder en nez de marche. Le bois protégé par un vernis mat offre un contact chaleureux qui adoucit la montée.

  • 6/19
    6

    Le garde-corps en métal sculpté ajoute un brin de folie dans la rigueur des lignes. Il a été réalisé sur place, à partir de fers lisses soudés. Les poteaux (section de 14 mm) sont ancrés sur des platines en acier vissées au sol et sur le côté des marches. Ils sont reliés entre eux par une lisse basse et une lisse haute, cette dernière servant de support au profilé de main courante. Entre les balustres, le remplissage est en fers ronds (ø 8 et 10 mm), cintrés à froid, au gré de l’inspiration de l’artiste, puis soudés. Autour du poteau de départ, l’entrelacement des fers se transforme en un élégant bouquet de boules métalliques patinées.

    Ferronnerie, Vincent Belloc. (© Antonio Duarte)

  • 7/19
    Escalier bois et béton

    Un escalier bois et béton

    Grimpant contre un mur lambrissé de panneaux en MDF, l’accordéon des marches rejoint l’étage en deux bonds, se retournant en un balancement ancré dans le mur d’appui. Coulé sur place suivant la méthode traditionnelle (coffrage fait de lattis plâtré), cet escalier balancé offre, au niveau de sa ligne de foulée (axe de passage central), un rapport entre hauteur et giron des plus confortables. On considère qu’un escalier est agréable à monter lorsque la hauteur (h) et le giron (g) sont tels que la somme 2h+g est comprise entre 0,60 et 0,66 m, l’idéal étant 0,64 m. Après décoffrage, la sous-face et les côtés de l’escalier présentent, grâce au plâtre du coffrage, une surface assez lisse pour être directement enduite.

    Quant aux marches et contremarches, elles sont habillées de châtaignier lamellé-collé. Les panneaux (épaisseur 30 mm) sont fixés par clip (système Würth ou habillage “WP Multi” de Weitzer Parkett) et les marches rainurées pour recevoir les contremarches.Afin de prévenir les risques de glissade, les nez de marche sont entaillés de petits sillons en V réalisés avec la même lame coupante que celle utilisée pour les assemblages en dent-de-scie (technique du lamellé-collé). Des tasseaux (30 x 15) assemblés à coupe d’onglet sont vissés sur les côtés de l’escalier. Posés en couvre-joints entre bois et béton, ils réduisent visuellement l’épaisseur de la structure et mettent en évidence la ligne brisée de la montée. Un potelet en inox (ø 15 mm) soutient la main courante faite d’un tube de même nature (ø 50 mm) tandis qu’un autre tube vertical, fixé entre les deux niveaux, matérialise l’axe de rotation des deux escaliers superposés et sert de main courante.

    Architecte Eric Pace. (© Gonzague Defois)

  • 8/19
    escalier High-tech

    Un escalier high-tech

    Limons en acier découpé au laser et marches en hêtre teinté wengé, cet escalier aérien structure le volume dont il franchit la hauteur en trois volées. Adaptable à de multiples configurations, de la plus simple à la plus recherchée, ce modèle est proposé avec des marches en bois massif, couleur naturel ou teinté, dans une largeur de 70 à 130 cm, et une structure acier verni gris argent, texturé ou acier inox. 

    A partir de 10 000€ (HT). “Metropol”. Rintal.

  • 9/19
    escalier en chêne brut verre aluminium

    Un escalier à la carte

    Des marches en tôle, en chêne brut ou en verre de 17 mm posé dans un châssis en aluminium sont les options possibles de cet escalier droit de style contemporain. Constitué d’une monopoutre métallique et de 13 marches (plus 1 ou 2 palières), il est proposé en deux tailles standard pour des hauteurs de 2,75 m et 3,15 m (recoupable et ajustable à +/- 3 cm). Marche : P 23 cm, larg. 0,85 cm, giron 21,5 cm. Trémie min : 2,40 x 0,85 m (0,95 m si rambarde). Escalier avec marches en tôle et h 2,75 m : 1 690€. Avec marches en chêne et h 3,15 m : 1 540€. Garde-corps “Obapi” (Orial), câbles inox finition gris alu : 590€.

    Escapi chez Leroy-Merlin.

  • 10/19
    Escalier suspendu

    Un escalier suspendu

    En bois massif et inox, cet escalier sans structure porteuse dessine une courbe d’une remarquable élégance. Ancrées sur le mur porteur, les marches sont proposées en différentes essences et teintes. Les entretoises, les bagues de finition et les lisses du garde-corps (5 ou 7 au choix) sont en inox haut de gamme, aspect brossé ou brillant, la main courante en bois ou en inox. Largeur sur mesure, possibilité de marche en verre.

    A partir de 10 000€. L’Echelle Européenne.

  • 11/19
    Escalier comme une sculpture

    Un escalier comme une sculpture

    Volute de bois à peine voilée d’une fine rampe en acier, cet escalier de largeur réduite fait figure d’œuvre d’art posée dans l’angle de la pièce. Ce modèle hélicoïdal portant de plancher à plancher représente une des solutions qui ont le moins d’emprise au sol, d’autant que les marches ont ici une largeur de 50 cm. Elles sont posées sur une crémaillère débillardée en lamellé-collé replaqué chêne clair. Par contre les marches balancées sont en chêne massif (ép. 40 mm). Elles ont la particularité d’être composées de 3 lames taillées en sifflet avant d’être assemblées. Cet assemblage “en soleil” fait que chaque marche présente des chants avant et arrière en fil droit. Leur vissage sur le limon central est quasi invisible car chaque percement est masqué avec un bouchon de bois massif qui est, lui aussi, posé dans le fil du bois. Le garde-corps est réalisé avec le même souci de perfection.

    Les balustres façonnés en fers pleins (section de 15 mm) sont fixés de manière très discrète. Au niveau de chaque fixation, deux petites platines carrées sont encastrées dans l’épaisseur du bois, une sur le dessus de la marche, l’autre sur le dessous. Le pied des balustres étant taraudé (perçage et filetage femelle), un boulon à tête fraisée passant à travers la marche suffit à les fixer. Les platines pincent le bois dans sa masse et le serrage s’effectue métal sur métal, ce qui permet de forcer sans risquer d’éclater le bois. Soudée sur les balustres, la main courante est produite dans un fer plat de 8 mm qui suit les courbes de l’escalier mais vient joliment s’enrouler autour du poteau de départ, un fer rond de 25 mm de diamètre.

    Conception et réalisation Atelier Richard Boyer Serrurerie Frédéric Melas-Ascemm. (© Karim Brunie)

  • 12/19
    Escalier aux lignes design

    Un escalier aux lignes design

    D’une conception toute nouvelle, cet escalier en bois étonne par son absence de structure porteuse. Grâce à un système exclusif de fixation, les marches ancrées dans le mur d’adossement sont très stables et ne vibrent pas. Ce modèle d’une linéarité et d’une légèreté étonnantes est proposé en largeurs de marche de 55 à 100 cm, en bois naturel hêtre ou teinté noyer, acajou ou wengé. Il peut être équipé de tous les types de rampe. Giron de 25 cm, hauteur de marche de 17 à 23 cm. A partir de 7 000€(HT).

    “Linea”. Rintal.

  • 13/19
    Escalier standard

    Un escalier standard

    Sans contremarche pleine et accompagné d’une rampe à lisses inox, cet escalier en hêtre massif allie simplicité et légèreté. Présenté ici en version quart tournant avec palier intermédiaire, il a une hauteur standard sol/sol de 2,80 m. Cependant il peut être posé sur un socle de 22 cm recoupable afin d’être mieux adapté. Il est proposé en deux largeurs : 85 cm (profondeur de marche 22 ou 27 cm) ou 100 cm (prof. 25 ou 31 cm) avec rampe à lisses inox ou métal laqué. Modèle présenté : 2317€ (TVA 19,6%).

    Réf. “Bretagne”, à partir de 1 770€. L’Echelle Européenne.

  • 14/19
    Escalier semi-circulaire

    Un escalier semi-circulaire

    Une bonne solution gain de place : cet escalier hélicoïdal semi-circulaire ne nécessite qu’une trémie de 89 x 139 cm et limite l’encombrement au sol. Sans contremarches, il est léger et ici le noyau central formé d’entretoises empilées sur une tige filetée sert de poteau de soutènement pour la poutre de la mezzanine . Ø de 168 et 185 cm. A partir de 3 172€, en bois massif pour un escalier complet de 13 marches livré en prêt à assembler.

    Francis Cayzeele.

  • 15/19
    Un escalier svelte tout en métal

    Un escalier svelte tout en métal

    Assemblé uniquement par soudure, cet escalier aux lignes simples et fluides offre un confort de marche d'une surprenante stabilité. Dans ce petit studio, l’escalier d’accès à la mezzanine se devait d’être à la fois transparent et peu encombrant, discret et néanmoins agréable à voir. Fait sur mesure, il a été réalisé en atelier et livré en une seule pièce. Le palier et les garde-corps également préparés en atelier sont ensuite soudés à l’escalier sur chantier. Les marches sont conçues comme des équerres. Elles sont en tôle de 4 mm d’épaisseur découpée au laser puis pliée en retombée sur l’avant de chaque marche. A l’arrière, un tube soudé en équerre renforce la rigidité de la tôle. Elles sont ensuite soudées sur le fût central (ø 90 mm). Le palier métallique a la forme d’un bac renversé : sur ses quatre côtés, des retombées rigidifient la plaque de tôle. Les garde-corps sont en tube (ø 12 mm) soudés sur des poteaux en fer plat (10 x 40 mm).

    Les mains courantes sont en tube acier (ø 33 mm) – tube de chauffage. Une fois assemblés, les éléments ont subi un traitement destiné à faire rouiller le métal. Sur place, le fût terminé par une embase est fixé sur une platine ancrée au sol. Le palier est soudé au sommet du fût puis sur le plat d’acier qui habille la structure métallique du plancher. Les platines soudées aux extrémités des mains courantes sont fixées aux murs. Au niveau des soudures réalisées sur place, un traitement particulier permet de rattraper l’effet rouillé avant de procéder à la finition patinée. Pour stopper le travail de la rouille, on a utilisé une huile puis une patine à la cire d’abeille. A l’usage, la rampe deviendra de plus en plus lustrée, le frottement des pieds sur les marches fera apparaître l’éclat du métal poli... et le travail du temps embellira encore cette pièce unique.

    Réalisation Nick Richardso. (© Antonio Duarte)

  • 16/19
    Escalier élégant

    Un escalier élégant

    Cet escalier hélicoïdal de récupération est mis en relief par la blancheur et la simplicité de son environnement. Particulièrement fines, les marches sans contremarche reposent sur deux crémaillères en bois massif très joliment débillardées. C’est pour faire ressortir ces lignes épurées que le garde-corps composé de potelets de fonte reliés par une main courante en bois a été entièrement laqué en blanc. Le poteau de soutien qu’il a fallu placer sous les premières marches pour stabiliser l’escalier aurait-il aussi gagné à être peint pour se fondre dans le décor ?

    (© Antonio Duarte)

  • 17/19
    17

    Un escalier rénové

    Sous ses couleurs claires, le vieil escalier de cette maison normande n’a rien perdu de son authenticité. Bien au contraire ! Ayant quitté son aspect sombre, il accroche de nouveau l’attention et s’harmonise mieux avec le décor fait de colombage et lambris . Les marches trop abîmées pour être rénovées par ponçage ont été recouvertes de sisal, tout comme le sol de l’entrée. Cette moquette naturelle est collée sur le bois et retournée sous le nez de marche où elle est fixée avec des clous de tapissier. Les contremarches ainsi que les garde-corps ont été décapés de leur cire avant d’être colorés en gris avec une peinture acrylique microporeuse spécial bois.

    (© Antonio Duarte)

  • 18/19
    18

    Un escalier rouge et bois

    Entre parquet en chêne et mur peint, l’escalier joue ici la carte de l’intégration. Fabriqué en chêne massif, il n’a gardé que ses marches, ses repos et sa main courante en bois brut. Ses surfaces verticales (limons et poteaux) ont pris la couleur des murs. Généreux en largeur (94 cm) et d’une agréable profondeur de marche (27,5 cm), il s’accompagne de garde-corps particulièrement transparents. Entre les poteaux, des plaques de verre (sécurit épaisseur 6 mm) sont encastrées dans des rainures pratiquées sur le chant des limons et sous la main courante. Alors, tel un caméléon, l’escalier se fond parfaitement dans le décor.

    Architecte K. Modiano. (© Gonzague Defois)

  • 19/19
    Escalier décloisonné

    Un escalier décloisonné

    Autrefois adossé à une cloison qui séparait la cuisine du salon, l’escalier continue à différencier les deux zones de vie d’un rez-de-chaussée au volume aujourd’hui élargi. De cette cloison, on n’a gardé que la hauteur nécessaire pour soutenir l’escalier. La découpe réalisée en degré suit le rythme de la montée, et les alèzes de bois massif assemblées à coupe d’onglet en soulignent le dessin. En plus d’agrandir l’espace, cette transformation laisse pénétrer davantage de jour. Tombant de l’étage, la lumière zénithale éclaire les marches toutes patinées.

    (© Jaussaud/LuxProductions.com)

    >> Pour tous vos essais d’aménagement, créez gratuitement vos projets sur le module 3D de Maison&Décohttp://www.maison-deco.com/2d-3d

Un escalier design minéral

Conçu pour un montage en kit, cet escalier en béton poli comme les galets s’accorde à tous les intérieurs, des plus traditionnels aux plus contemporains, et se glisse partout, en neuf comme en rénovation . Moulées séparément, les marches aux bords arrondis sont en Ductal®, un produit très fin, résistant, durable et léger, ce qui permet de réduire les épaisseurs. Il est teinté dans la masse (4 couleurs de base mais d’autres sont possibles sur demande) et son grain très fin offre un toucher minéral des plus lisse.

+ de diaporamas

Commentaires

Aucun commentaire

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo.
Si vous ne vous connectez pas, votre commentaire apparaîtra en Anonyme.

Aucun commentaire n'a encore été déposé. Soyez le premier à donner votre avis !

Derniers articles déco

toutes les actus et tendances
Votre projet 3D